CEREMONIE D’INAUGURATION LOCAUX UNAH-RDCONGO

C’est avec un ton de remerciement que la directrice générale -RD Congo a ouvert la cérémonie d’inauguration de ses nouveaux locaux et de bienvenue dans son équipe des nouvelles unités nouvellement recrutées.

Unissons-Nous pour l’Avenir de l’Humanité a tout son sens par cette façon de rassembler les compétences autour de la question des enfants et des femmes en situation de vulnérabilité et de leur apporter son soutien quant à ce qui concerne les activités de développement mais aussi des activités de de solidarité.

En présence de ses invités et de ses membres, la directrice générale d’UNAH RDC a d’abord présenté les objectifs de l’organisation et ses orientations en lien avec son engagement pour l’enfant qui constitue notre Humanité et l’avenir de notre Humanité mais aussi en faveur de la femme, berceau de l’Humanité.

Ensuite, il a été question de parler de notre cher environnement et de ses défis multiples en lien avec le reboisement, l’assainissement et la gestion de déchets dans la ville de Bukavu.

UNAH est une organisation de solidarité internationale pour le développement durable. Elle se veut de rassembler des partenaires autour des questions qu’ils portent afin de créer un consortium dans le but de mettre en commun les forces et énergies individuelles et de faire en sorte que cette dynamique soit celle qui emporte et emballe tous les autres.

5. EGALITE ENTRE LES SEXES.

Mettre fin, dans le monde entier, à toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes et des filles ;
Eliminer de la vie publique et de la vie privée toutes les formes de violences faites aux femmes et aux filles, y compris la traite et l’exploitation sexuelle et d’autres types d’exploitation ;Eliminer toutes les pratiques préjudiciables, telles que le mariage des enfants, le mariage précoce ou forcé et la mutilation génitale féminine ;
Garantir la participation entière et effective des femmes et leur accès en toute égalité aux fonctions de directeur à tous les niveaux de décision, dans la vie politique, économique et publique ;
Entreprendre des réformes visant à donner aux femmes les mêmes droits aux ressources économiques, ainsi qu’à l’accès à la propriété et au contrôle des terres et d’autres formes de propriété, aux services financiers, à l’héritage et aux ressources naturelles, dans le respect du droit interne.

OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE – LOCALISATION DES ODD. www.unahavenir.org

13. MESURES RELATIVES À LA LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES .

Éduquez les jeunes sur les changements climatiques;
Renforcer, dans tous les pays la résilience et les capacités d’adaptation face aux aléas climatiques et aux catastrophes naturelles liées au climat ;
Incorporer des mesures relatives aux changements climatiques dans les politiques, les stratégies et les planifications nationales ;
Promouvoir des mécanismes de renforcement des capacités afin que les pays les moins avancés et les petits États insulaires en développement se dotent des moyens efficaces de planification et de gestion pour faire face aux changements climatiques, l’accent étant mis notamment sur les femmes, les jeunes, la population locale et les groupes marginalisés.

OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE – LOCALISATION DES ODD. www.unahavenir.org

4. ÉDUCATION DE QUALITÉ.

Accompagner les enfants dans leur cursus scolaire, et faire en sorte que ceux-ci soient excellents et expriment leurs talents est la chose la plus gratifiante qui soit, à longueur des années. Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. Faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons suivent, sur un pied d’égalité, un cycle complet d’enseignement primaire et secondaire gratuit et de qualité, qui débouche sur un apprentissage véritablement utile ; Faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons aient accès à des activités de développement et des soins de la petite enfance et à une éducation préscolaire de qualité qui les préparent à suivre un enseignement primaire ;
Faire en sorte que les femmes et les hommes aient tous accès dans des conditions d’égalité, à un enseignement technique, professionnel ou tertiaire, y compris universitaire de qualité et d’un cout abordable ;Eliminer les inégalités entre le sexe dans le domaine de l’éducation et assurer l’égalité d’accès des personnes vulnérables, y compris les personnes handicapées, les autochtones et les enfants en situation vulnérable, à tous les niveaux d’enseignement et de formation professionnelle ;
Veiller à ce que tous les jeunes et une proportion considérable d’adultes, hommes et femmes, sachent lire, écrire et compter ; Accroitre considérablement le nombre d’enseignants qualifiés, notamment au moyen de la coopération internationale pour la formation des enseignants dans les pays en développement, etcprésente seulement 33,6% du taux de scolarisation, sur le plan universitaire elle représente 6,7%.

OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE – LOCALISATION DES ODD. www.unahavenir.org

2. FAIM ZÉRO – ÉVITEZ DE JETER LA NOURRITURRE.

La sécurité alimentaire est une conséquence de la suffisance alimentaire. Le pouvoir d’achat ne permet plus les foyers de vivre au dessus du seuil de pauvreté. Environ 70% de la population congolaise vit dans une situation de pauvreté généralisée, principalement causée par une longue période de guerre et les conflits résiduels à l’est.
La situation alimentaire se caractérise par la chute de 30 à 40% des productions agricoles et vivrières. La baisse de la consommation alimentaire correspondant désormais à 1,650kcal/pers/jour contre le minimum requis en RD Congo qui est de 2,300kcal/pers/jour et l’augmentation du taux de malnutrition des enfants et des adultes. Le postulat que pose UNAH à travers ces statistiques se traduit à travers l’accompagnement offert aux acteurs de la société civile qui travaillent dans le secteur de l’alimentation à pouvoir mettre en place des activités agro-pastorales en faveur des bénéficiaires pour faire d’eux des vrais acteurs-bénéficiaires des résultats de manière permanente et durable. Les billes pour le développement passent à travers des séances de capacitation, d’échanges d’expérience d’ici et d’ailleurs.

NOS MÈRES – FILLES ET FEMMES.

Ce projet est fruit d’un constat accablant au Sud-Kivu, ce constat semble se généraliser et être un fruit d’irresponsabilité individuelle et collective, de manque de solidarité et de citoyenneté.

Après avoir constaté au niveau de la santé publique une crise généralisée économico-sociétale, nous avons remarqué un point d’épine.

Les enfants des rues, ramassaient les masques jetés par des adultes dans les rues, les femmes sans revenus ou vivants avec de revenus maigres se fabriquent des masques très ingénieux à l’aide des étoffes ramassées aux coins des rues, ou simplement se couvrant le visage à l’aide d’une feuille de bananier, ou d’un morceau de carton trouvé sur leur chemin.

Nous nous sommes interrogés sur les conséquences de cette ingéniosité qui ne dit pas son nom et devant laquelle beaucoup de personnalité sont restées silencieuses ;

Notre organisation travaillant dans la solidarité internationale en faveur du développement durable s’est vue interpellée par la santé publique et s’est attelée à fabriquer des masques dans un premier temps.

Cette distribution gratuite de masques nous a fait découvrir des réalités de vie accablantes de ces femmes, mères et enfants (filles en particulier) vivant en situation de vulnérabilité.

Au départ, nous nous sommes d’abord occupé des enfants (en particulier les jeunes filles) afin de les protéger même dans la situation de rues dans lesquelles elles se trouvent. Nous avons usé de plusieurs cibles notamment les orphelinats et les hôpitaux. Nous nous sommes intéressés aux mères « gardes malades » de leurs enfants dans les services de pédiatrie afin de protéger ces femmes qui gardent leurs enfants au long des journées, dans un élan de proximité protégée. Protéger la mère revenait à protéger l’enfant malade.

Les femmes qui gardent leurs enfants sont en contact permanent avec le monde extérieur qui vient pour des visites familiales ou sociales (aides et apostolats), ces visites pouvant se dresser comme vecteur de maladie et de transmission. La plupart de ces femmes sont désœuvrées et vivent en situation d’extrême pauvreté. Nous nous sommes intéressées à cette cible puisque ces femmes sont les plus exposées mais ne sont malheureusement pas prises en compte par beaucoup d’institutions.